A PROPOS

UN PEU D'HISTOIRE...

Le mot “confiture” vient du latin conficere qui signifie “préparer”. La confiture désigne au Moyen Âge des aliments cuits – ou préparés – dans du miel ou dans du sucre (voire même parfois dans du vinaigre !). Il s’agissait à l’origine de conserver des aliments en les confisants.

Le sucre n’ayant été introduit en France qu’au XIIème siècle (et étant considéré comme une épice chère), le miel a longtemps servi comme produit sucrant à l’origine de ces préparations. Ainsi, la première recette de confiture connue remonte au Vème siècle av J-C. Recette que l’on doit à Hippocrate qui préconisait l’absorption de coings confits dans du miel pour soigner les troubles digestifs. Comme vous l’aurez compris, les premières recettes de confiture sont avant tout utilisées comme remède à certains maux. 

C’est au XVIème siècle que les confitures commencent à se populariser et à petit à petit s’imposer comme faisant parti de notre patrimoine gastronomique.

ET AUJOURD'HUI ?

De nos jours, la confiture est un indéboulonnable du petit-déjeuner des Français. On en trouve partout, à tous les goûts et pour toutes les bourses. 

Mais saviez-vous que l’appellation confiture répond à une réglementation stricte ? 

Depuis un décret de 1985 portant sur la définition des confitures, est appelé confiture un mélange, porté à la consistance gélifiée appropriée de sucres, de pulpes et/ou de purée d’une ou de plusieurs espèces de fruits et d’eau qui après cuisson doit avoir un total en teneur en sucre supérieur ou égal à 55%!

PROPOSER UN PRODUIT MOINS SUCRé POUR PLUS DE GOURMANDISE

ET CLEM DANS TOUT CELA ?

C’est en commençant à réaliser des confitures chez lui que Clément a commencé à se rendre compte de l’importante quantité de sucre que contenait une confiture. 55% de sucre, soit plus de sucre que de fruit. Ca lui a tout de suite paru énorme… et en effet ca l’est ! 

Mais, chez Clem, on ne prétend pas vouloir révolutionner le monde de la confiture ; 

Ce que nous cherchons, c’est offrir un produit savoureux et beaucoup moins sucré ! 

C’est donc en s’inspirant de l’Histoire de la confiture que, nous avons décidé de remplacer le sucre par le miel dans nos préparations.

Dans notre atelier parisien, nous travaillons, inventons des recettes pour faire cohabiter en harmonie fruits et miel afin de proposer des confitures plus saines, plus savoureuses et plus originales. Nos préparations contiennent près de 80% de fruits pour 20% de miel et ont une teneur en sucre totale n’excédant pas les 40% !

Enfin des confitures ?… Pas vraiment, puisque nous n’avons pas les 55% de sucres requis. Mais c’est surement pour le mieux !

 

POURQUOI DU MIEL ?

Le miel a cet avantage d’être un produit sucrant (donc permettant la conservation des fruits) meilleur pour la santé et qui en plus apporte une saveur et texture unique au produit. En effet, le miel a un triple avantage :

  • Il a un pouvoir sucrant 30% plus élevé que le sucre blanc
  • Il a un indice glycémique moindre que le sucre (40 pour le miel que l’on utilise dans nos préparations – contre 68 pour le sucre blanc)
  • Il ne contient pas de saccharose (il est essentiellement composé de fructose, le sucre des fruits, et de glucose)

DES FRUITS BIO

DU MIEL FRANCAIS

DES CONFITURES PEU SUCRéES

FABRIQUé ARTISANALEMENT